dimanche 23 juillet 2017

Miss Peregrine et les enfants particuliers/Miss Peregrine's Home for Peculiar Children, réalisé par/directed by Tim Burton


Synopsis


À la mort de son grand-père, Jacob découvre les indices et l’existence d’un monde mystérieux qui le mène dans un lieu magique : la Maison de Miss Peregrine pour Enfants Particuliers. Mais le mystère et le danger s’amplifient quand il apprend à connaître les résidents, leurs étranges pouvoirs …  et leurs puissants ennemis. Finalement, Jacob découvre que seule sa propre "particularité" peut sauver ses nouveaux amis. 


Ce que j'en ai pensé


Qui mieux que Tim Burton pouvait mettre à l'écran l’œuvre de Ransom Riggs ? Cet univers sombre, grotesque, poétique, comme sorti d'une foire ou d'un cirque cauchemardesque ; ces enfants étranges, à la fois attirants et dérangeants, Tim Burton se les approprie et en fait un film superbe. Au début, il reste fidèle à l'histoire puis interchange les personnages d'Emma et d'Olive pour enfin s'éloigner complètement du roman d'origine. Il ne faut donc pas s'attendre à une mise en image pure et simple du récit de Ransom Riggs. Tim Burton ne fait que s'en inspirer. On pourrait être déçu par cet éloignement entre le film et le livre s'il ne s'agissait pas d'un réalisateur brillant qui crée une histoire rocambolesque, épique et fantasque. C'est une aventure merveilleuse à laquelle le spectateur est invité, un voyage dans un monde qui oscille entre le féérique et le sinistre, entre Alice au pays des merveilles et Les noces funèbres. Visuellement époustouflant, le film joue avec les émotions du spectateur, mêlant étonnement, dégoût, peur, exaltation et tendresse. Un conte fascinant avec des acteurs bluffants !



Synopsis


 When Jacob discovers clues to a mystery that stretches across time, he finds Miss Peregrine's Home for Peculiar Children. But the danger deepens after he gets to know the residents and learns about their special powers. 


 My thought


Who better than Tim Burton could have put the words of Ransom Riggs to the screen? This dark, grotesque, poetic universe like out of a nightmarish fair or circus; these strange, both attracting and disturbing children, Tim Burton makes them his and turns them into a superb film. At the beginning the scenario is very close to the original story, then the characters of Emma and Olive are interchanged and lastly the film completly takes its indepedance compared to the novel. Don't expect a film completly faithful to Ransom Riggs' story. Tim Burton only draws his  inspiration from it. It could have been disappointing if it wasn't directed by a brilliant man who creates an incredible, epic and fanciful story. It's a wonderful adventure to which the viewer is invited, a trip into a world oscillating between the fairytale and the sinister, between Alice in Wonderland and Corpse Bride. Visually breathtaking, the film plays with the viewer's emotions, mixing wonder, disgust, fear, exaltation and tenderness. A fascinating tale with amazing actors!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire