dimanche 9 juillet 2017

Hollow City, Ransom Riggs


Résumé


Dix enfants particuliers sont pourchassés par une armée de monstres.
Une seule personne pourrait les aider : Miss Peregrine ! Mais elle est prisonnière dans sa forme oiseau...
Les enfants particuliers sont désemparés : Miss Peregrine, changée en oiseau, est prisonnière de son état, suite à l'attaque des Estres, des âmes damnées. Ils n'ont plus qu'un espoir : trouver une Ombrune susceptible de redonner à la directrice de l'orphelinat sa forme humaine.

Après avoir essuyé une tempête entre Cairnholm et le continent, le petit groupe d'enfants échoue sur une rive de Grande-Bretagne, en 1940, alors que la Seconde Guerre mondiale fait rage. Aussitôt pris en chasse par des Estres déguisés en soldats,
ils se réfugient in extremis dans une boucle temporelle. Là, vit une curieuse ménagerie d'animaux singuliers. Parmi eux, Addison, un chien parlant, leur apprend que Miss Wren, la dernière Ombrune en liberté, est partie libérer ses soeurs à Londres. Il devient urgent pour les enfants particuliers de rejoindre la capitale...

Ce que j'en ai pensé


 Ce deuxième tome des aventures des enfants particuliers est à la hauteur du précédent. Nous retrouvons Jacob Portman et ses amis dans leur voyage vers Londres à la recherche de la dernière ombrune en liberté susceptible de sauver Miss Peregrine. Sur leur route, ils croiseront une ménagerie, des gitans et une foire. Nous restons donc dans ce registre funambulesque très particulier si j'ose dire. Ce roman s'adresse aux enfants. L'écriture est fluide, poétique et imagée ; l'histoire se dévore en quelques heures à peine. C'est un conte plaisant. J'aime beaucoup ce monde sombre, grotesque et inquiétant qui nous est dépeint. Un monde original aux allures de théâtre de marionnettes oublié et rapiécé au fil du temps. Les photographies qui illustrent le livre nous emportent d'autant plus dans ce monde étrange et donnent des pistes à notre imagination comme le feraient de vieilles diapositives retrouvées dans une maison abandonnée et que les gens du village disent hantée. Hollow city est une porte d'entrée vers un royaume peuplé d'ombres, d'enfants et d'animaux monstres de foire et d'oiseaux-femmes. Des personnages à la fois attachants et dérangeants, nous emmènent au coeur d'une époque troublée. Un voyage merveilleux. 


Summary


Having escaped Miss Peregrine's island by the skin of their teeth, Jacob and his new friends must journey to London, the peculiar capital of the world. Along the way, they encounter new allies, a menagerie of peculiar animals, and other surprises.

My thought


This second volume telling us the adventures of the peculiar children is at the height of the precedent. We meet Jacob Portman and his friends in their journey to London where they hope to find the latest free ymbryne who is the only one capable of saving Miss Peregrine. On their way, they'll meet a menagerie, Gypsies and a fair. We therefore stay in a funambulesque register very peculair if I dare say. This novel is addressed to children. The writing is easy to read, poetic and full of imagery. The book is devoured in just a few hours. It's a pleasant tale. I really like this dark, grotesque and worrisome world that is depicted here. An original world looking like an old puppet theater. The photographies illustrating the book take us in this strange world and give leads to the imagination like slides found in an abandoned house said haunted by the people living in the neighbourhood would. Hollow city is a doorway to a kingdom inhabited by shadows, fairground monsters children and animals and birds-women. Characters both endearing and disturbing bring us at the heart of troubled times. A wonderful trip.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire