lundi 5 juin 2017

Quatres mariages et un enterrement/Four weddings and a funeral, réalisé par/directed by Mike Newell

 

Synopsis


Charles est célibataire. Seul compte son petit cercle d'amis, composé de Fiona, Gareth, Tom, Matthew et Scarlett, sa co-locataire. L'amour ne le tente pas et quand il fait la connaissance de Carrie lors d'un mariage où il officie en tant que témoin, il n'imagine en rien la passion qui va l'envahir. Car Charles tombe amoureux de Carrie. Et ses retrouvailles quelques mois plus tard avec la demoiselle, sur le point de se marier avec un riche Ecossais, ne vont que confirmer les sentiments qu'il éprouve pour elle...


Ce que j'en ai pensé


Un classique qui m'a amusée mais qui m'a aussi déçue. Je m'explique. Le héros, Charles, est un jeune homme beau, pince-sans-rire, toujours en retard, entouré  d'une bande d'amis loufoques et collectionne les ex qu'ils retrouvent à son plus grand embarras à tous les mariages où il est invité. A l'un de ces mariages, il va rencontrer Carrie, une jeune femme très jolie dont il ne peut détacher le regard. S'ensuivent une série de dérobades de la part de la jeune femme. Pourtant, elle semble elle aussi être tombée sous le charme de Charles. Je ne comprends pas le personnages de Carrie. Je trouve qu'elle manque cruellement de caractère, qu'elle ne s’affirme pas et qu'elle se place en victime, en femme timide, presque soumise. J'ai beaucoup mieux apprécié les personnages secondaires, amis de Charles, beaucoup plus intéressants à mon avis : le frère de Charles, sourd et muet ce qui lui permet de faire des remarques très critiques et désopilantes sur son entourage comprises uniquement par son frère, Fiona, une jeune femme belle et très ironique, Gareth, excentrique et sarcastique... Ce sont eux qui m'ont véritablement amusée. Carrie, elle, m'a agacée plus qu'autre chose. Cela reste tout de même un film très agréable à regarder et ce film ayant été récompensé et étant devenu à classique, il est indispensable de le regarder ne serait-ce que pour sa culture cinématographique. 


Synopsis


Over the course of five social occasions, a committed bachelor must consider the notion that he may have discovered love. 

 

My thought


A classic which amused me but also disappointed me. Let me explain. The hero, Charles, is a handsome young man, tongue-in-cheek, always late, surrounded by a bunch of wacky friends and who collects exes who he finds again to his greatest embarrassment at all weddings where he is invited. At one of these weddings, he meets Carrie, a very pretty young woman he can't stop looking at. There follows a series of avoidance by the young woman. Yet she also seems to have fallen under the spell of Charles. I do not understand the character of Carrie. I think she cruelly lacks in character, she does not assert herself and she places herself as a victim, a timid, almost submissive woman. I appreciated much more the secondary characters, friends of Charles, much more interesting in my opinion: Charles's brother, deaf and mute which allows him to make remarks very critical and hilarious about his entourage understood only by his brother, Fiona, a beautiful and very ironic young woman, Gareth, eccentric and sarcastic ... They are the ones who really amused me. Carrie irritated me more than choice. It is nevertheless a very pleasant film to watch and this film having been rewarded and rendered to the classic, it is essential to look at it if not for pleasure for your cinematographic culture.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire