samedi 22 avril 2017

La bibliothèque des coeurs cabossés/The Readers of Broken Wheel Recommend, Katarina Bivald



Résumé


Tout commence par les lettres que s’envoient deux femmes très différentes : Sara Lindqvist, vingt-huit ans, petit rat de bibliothèque mal dans sa peau, vivant à Haninge en Suède, et Amy Harris, soixante-cinq ans, vieille dame cultivée et solitaire, de Broken Wheel, dans l'Iowa. Après deux ans d’échanges et de conseils à la fois sur la littérature et sur la vie, Sara décide de rendre visite à Amy. Mais, quand elle arrive là-bas, elle apprend avec stupeur qu’Amy est morte. Elle se retrouve seule et perdue dans cette étrange petite ville américaine. Pour la première fois de sa vie, Sara se fait de vrais amis – et pas uniquement les personnages de ses romans préférés –, qui l'aident à monter une librairie avec tous les livres qu’Amy affectionnait tant. Ce sera pour Sara, et pour les habitants attachants et loufoques de Broken Wheel, une véritable renaissance. Et lorsque son visa de trois mois expire, ses nouveaux amis ont une idée géniale et complètement folle pour la faire rester à Broken Wheel…

Ce que j'en ai pensé


 J'ai reposé ce livre avec un sentiment de contentement. Au début, je trouvais que l'histoire était lente, trop lente. Je n'avais pas encore réussi à m'attacher à l'héroïne ce qui me rendait la lecture plutôt rébarbative. Pourtant, passée la première partie du roman, Sara Lindqvist, personnage principal de cette histoire, prend enfin les choses en mains. C'est ensuite avec délectation que j'ai assisté à son intégration progressive au village de Broken Wheel, elle, qui n'était au départ qu'une étrangère, une Suédoise paraissant perdue dans l'Iowa, dans ce petit village ennuyeux au premier abord. C'est lorsqu'elle a commencé à tisser des liens avec ses habitants que je me suis enfin intéressée véritablement à la vie de ce petit village. Ainsi, en même temps que Sara, nous nous attachons aux résidents de Broken Wheel qui sont tous un peu bizarres, mais comment ne pas l'être lorsque l'on est resté toute sa vie dans un village perdu des États-Unis. Je qualifierai volontiers ce roman de comédie romantique bien qu'il ne s'agisse pas d'un film. L'histoire est amusante et touchante. C'est celle d'une jeune femme banale, à la vie ennuyeuse, qui, étrangement, se trouve enfin un but dans la vie lorsqu'elle débarque dans un village qui semble à première vue aussi banal et ennuyeux qu'elle. Sara, qui jusque-là passait sa vie dans ses livres, va être confrontée aux gens et elle va découvrir que les personnes réelles peuvent être aussi intéressantes voire plus que les personnages de ses romans comme le lui avait indiqué Amy, celle qui l'a fait voyager de Suède en Iowa, dans une de ses lettres. Sara et les habitants de Broken Wheel vont construire une communauté ensemble, une communauté attachante, pleine d'amour et de tendresse sous des mines parfois revêches. Le lien qu'a su créer Sara avec les habitants de Broken Wheel ? Les livres. Livres qui appartenaient à Amy et à Sara et que cette dernière a utilisés pour ouvrir une librairie étant donné qu'à son arrivée, elle a appris à son plus grand désarroi qu'Amy était morte. C'est d'ailleurs entre le moment où elle arrive à Broken Wheel et apprend la triste nouvelle et le moment où elle ouvre une librairie que le récit s'étend un peu trop longuement à mon goût bien que ce soit réaliste dans le sens où Sara se retrouve seule et désœuvrée. Et c'est ce moment qui lui permettra de se redresser et de se trouver enfin. Un roman au charme simple. Une lecture très agréable !



Summary


 Once you let a book into your life, the most unexpected things can happen...
Broken Wheel, Iowa, has never seen anyone like Sara, who traveled all the way from Sweden just to meet her pen pal, Amy. When she arrives, however, she finds that Amy's funeral has just ended. Luckily, the townspeople are happy to look after their bewildered tourist—even if they don't understand her peculiar need for books. Marooned in a farm town that's almost beyond repair, Sara starts a bookstore in honor of her friend's memory.
All she wants is to share the books she loves with the citizens of Broken Wheel and to convince them that reading is one of the great joys of life. But she makes some unconventional choices that could force a lot of secrets into the open and change things for everyone in town. Reminiscent of The Guernsey Literary and Potato Peel Pie Society, this is a warm, witty book about friendship, stories, and love.

My thought

 
I finished this book with a feeling of contentment. At first I thought the story was slow, too slow. I had not yet succeeded in attaching myself to the heroine, which made my reading rather daunting. Yet, past the first part of the novel, Sara Lindqvist, main character of this story, finally takes control. It was with delight that I attended her progressive integration into the village of Broken Wheel, she who was initially a stranger, a Swede seeming lost in Iowa, in this boring little village as it fisrt appears to us. It's when she began to connect with the inhabitants that I got interested in the life of this small village. So, along with Sara, we get attached to the residents of Broken Wheel who are all a little weird, but how not to be when you stayed a lifetime in a lost village of the United States. I would gladly call this novel a romantic comedy although it is not a film. The story is fun and touching. She is a banal young woman with a boring life, who, strangely, finds herself finally when she arrives in a village that seems at first sight as banal and boring as she is. Sara, who until then had spent her life in her books, will be confronted with people and she will discover that real people can be as interesting or even more than the characters in her novels as Amy, the one that made her travel from Sweden to Iowa, told her in one of her letters. Sara and the people of Broken Wheel will build a community together, an engaging community, full of love and tenderness under sometimes rough look. The link created by Sara with the people of Broken Wheel? Books. Books that belonged to Amy and Sara and that she used to open a bookstore considering she learned to her utter dismay at her arrival that Amy was dead. It is between the moment when she arrives at Broken Wheel and learns the sad news and the moment when she opens a bookstore that the story extends a little too long for my taste although it is realistic in the sense that Sara finds herself alone and idle. And it is this moment that allows her to stand up and find herself at last. A novel with simple charm. A very pleasant reading!


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire