mercredi 29 juin 2016

Inception, réalisé par/directed by Christopher Nolan

 


Résumé


Dom Cobb est un voleur expérimenté – le meilleur qui soit dans l’art périlleux de l’extraction : sa spécialité consiste à s’approprier les secrets les plus précieux d’un individu, enfouis au plus profond de son subconscient, pendant qu’il rêve et que son esprit est particulièrement vulnérable. Très recherché pour ses talents dans l’univers trouble de l’espionnage industriel, Cobb est aussi devenu un fugitif traqué dans le monde entier qui a perdu tout ce qui lui est cher. Mais une ultime mission pourrait lui permettre de retrouver sa vie d’avant – à condition qu’il puisse accomplir l’impossible : l’inception. Au lieu de subtiliser un rêve, Cobb et son équipe doivent faire l’inverse : implanter une idée dans l’esprit d’un individu. S’ils y parviennent, il pourrait s’agir du crime parfait. Et pourtant, aussi méthodiques et doués soient-ils, rien n’aurait pu préparer Cobb et ses partenaires à un ennemi redoutable qui semble avoir systématiquement un coup d’avance sur eux. Un ennemi dont seul Cobb aurait pu soupçonner l’existence. 


Ce que j'en ai pensé


Brillant. Du pur génie. Ce film est impressionnant de par son intelligence. Je m'explique. Le personnage principal, Dom Cobb, joué par Leonardo di Caprio s'immisce dans l'esprit des gens pour leur extorquer tous leurs secrets et ceci par le moyen des rêves. En partageant un rêve avec sa cible, rêve conçu au préalable par un architecte, il peut extraire les pensées les plus intimes d'une personne, accéder à son subconscient. Très freudien n'est-ce pas ? Vous ne pouvez pas mettre votre esprit en veilleuse en regardant ce film car il requiert toute votre attention afin de discerner le réel du rêve et à l'intérieur du rêve, les différentes strates. Il aurait été facile de s'emmêler les pinceaux dans une histoire aussi complexe, pourtant tout s'explique et se combine à la perfection. Christopher Nolan est un horloger hors-pair qui manie avec dextérité le temps, le réel et le rêve. Inception n'est pas seulement un film d'introspection, c'est aussi un film d'action. En effet, Nolan utilise un stratagème qui fonctionne à merveille pour intégrer de l'action : le subconscient de la personne ciblée se révolte face à l'intrusion, il se rend compte qu'il se trouve dans un rêve et va donc se battre sous la forme de projections, les projections étant les personnes qui peuplent nos rêves. Ce film est également un film à suspense. Dom Cobb se voit charger la délicate mission d'implanter une idée dans l'esprit de quelqu'un d'autre. En fait, l'inverse de ce qu'il a l'habitude de faire. La récompense qu'il convoite ? Retrouver sa famille qu'il a perdue de vue car il est recherché par les autorités. Va-t-il réussir à retrouver les siens ou se laissera-t-il dominer par l'une de ses propres projections qui tente à chaque fois de saboter ses plans et qu'il n'arrive pas à maîtriser. 
Ce film est un jeu. Un jeu très intelligent dont le plateau est un rêve. Les pions, des projections du subconscient des personnes impliquées dans ce rêve. Le maître du jeu, le rêveur. Son guide, l'architecte. Le but du jeu, implanter une idée dans le subconscient de la cible en évitant de se faire tuer. Vraiment très très intéressant comme expérience !! 



Synopsis


A thief, who steals corporate secrets through use of dream-sharing technology, is given the inverse task of planting an idea into the mind of a CEO. 

 

My thought


 Brilliant. This is pure genius. This film is impressive by its intelligence. Let me explain. The main character, Dom Cobb, played by Leonardo di Caprio interferes in people's minds in order to extract their secrets and this by means of dreams. By sharing a dream with his target, a dream conceived in advance by an architect, he can extract the most intimate thoughts of a person, enter his subconscious. Very Freudian is not it? You can not set your mind on hold while watching this film because it requires your full attention to discern the real from the dream and in the dream, the different strata. It would have been easy to get tangled in such a complex story, yet everything is explained and combines to perfection. Christopher Nolan is an outstanding watchmaker who handles deftly time, reality and dream. Inception is not only an introspective film it is also an action movie. Indeed, Nolan uses a trick that works wonderfully to integrate action: the subconscious of the targeted person revolts against the intrusion, it realizes the person is in a dream and will therefore fight in the form of projections, projections being the people that populate our dreams. This film is also a thriller. Dom Cobb is in charge of a delicate mission to implant an idea in the mind of someone else. In fact, the opposite of what he used to do. The reward he covets? Find his family that he lost sight of because he is wanted by the authorities. Will he find his way back to them or  will he let himself dominate by one of his own projections which tries each time to sabotage his plans and which he does not control.
This film is a game. A very smart game where the plateau is a dream. The pins, projections of the subconscious of the people involved in this dream. The master of the game, the dreamer. His guide, the architect. The goal, implant an idea in the subconscious of the target while avoiding being killed. Really a very interesting experience !!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire