dimanche 14 juin 2015

Cendrillon, réalisé par Kenneth Branagh/Cinderella, directed by Kenneth Branagh


Synopsis


Le père d’Ella, un marchand, s’est remarié après la mort tragique de la mère de la jeune fille. Pour l’amour de son père, Ella accueille à bras ouverts sa nouvelle belle-mère et les filles de celle-ci, Anastasie et Javotte. Mais lorsque le père d’Ella meurt à son tour, la jeune fille se retrouve à la merci de sa nouvelle famille, jalouse et cruelle. Les trois méchantes femmes font d’elle leur servante, et la surnomment avec mépris Cendrillon parce qu’elle est toujours couverte de cendres. Pourtant, malgré la cruauté dont elle est victime, Ella est déterminée à respecter la promesse faite à sa mère avant de mourir : elle sera courageuse et bonne. Elle ne se laissera aller ni au désespoir, ni au mépris envers ceux qui la maltraitent. Un jour, Ella rencontre un beau jeune homme dans la forêt. Ignorant qu’il s’agit d’un prince, elle le croit employé au palais. Ella a le sentiment d’avoir trouvé l’âme soeur. Une lueur d’espoir brûle dans son coeur, car toutes les jeunes filles du pays ont été invitées à assister à un bal au palais. Espérant y rencontrer à nouveau le charmant Kit, Ella attend avec impatience de se rendre à la fête. Hélas, sa belle-mère lui défend d’y assister et réduit sa robe en pièces… Pendant ce temps, le Grand Duc complote avec la méchante belle-mère pour empêcher le Prince de retrouver celle qu’il aime... Heureusement, comme dans tout bon conte de fées, la chance finira par sourire à Ella : une vieille mendiante fait son apparition, et à l’aide d’une citrouille et de quelques souris, elle va changer le destin de la jeune fille…


Ce que j'en ai pensé


Fidèle au conte originel, ce film est très beau, romantique, rêveur. Lily James est sublime dans sa robe de bal. Quant au Prince, il est plus que charmant. Je comprends parfaitement comment la jeune Ella tombe amoureuse de lui dès leur première rencontre. Cendrillon est toujours aussi belle, bienveillante, intelligente et courageuse, un modèle de vertu. Sa marraine la bonne fée est toujours aussi extravagante (et quel plaisir de retrouver Helena Bonham Carter, j'adore cette actrice !!!) et touchante. La marâtre et ses deux filles sont toujours aussi détestables, la première est cruelle et les deux autres stupides et tellement ridicules. Pour revenir au film, les scènes à cheval et la scène de la balançoire sont particulièrement magnifiques et romantiques. Le château fait un décor somptueux pour le bal. Un décor de rêve pour une histoire magique !
Pour conclure, ce film est un rêve merveilleux qui nous enseigne la vertu et la joie de vivre. Un film tout en douceur pour cultiver votre côté fleur bleue.

PS : Bonus à la fin de l'article !



Synopsis


When her father unexpectedly passes away, young Ella finds herself at the mercy of her cruel stepmother and her daughters. Never one to give up hope, Ella's fortunes begin to change after meeting a dashing stranger.



My thought


Faithful to the original tale, this film is very beautiful, romantic, dreamy. Lily James is sublime in her ball dress. As for the Prince, he is more than charming. I fully understand how the young Ella falls in love with him at their first meeting. Cinderella is still beautiful, gracious, intelligent and courageous, full of virtue. Her fairy godmother is still extravagant (and what a pleasure to see Helena Bonham Carter, I love this actress !!!) and touching. The stepmother and her two daughters are still detestable, the first is cruel and the other two are stupid and so ridiculous. To return to the film, the scenes on horseback and the scene with the swing are especially beautiful and romantic. The castle is a sumptuous setting for the ball. A perfect setting for a magical story!
To conclude, this film is a wonderful dream which teaches us virtue and happiness. A film to cultivate your mushy side.

Bonus: A video of a Youtuber that I love with hairstyles inspired by Cinderella!!!


1 commentaire: