dimanche 28 juin 2015

Boyhood, réalisé par/directed by Richard Linklater

 

Synopsis


Chaque année, durant 12 ans, le réalisateur Richard Linklater a réuni les mêmes comédiens pour un film unique sur la famille et le temps qui passe. On y suit le jeune Mason de l’âge de six ans jusqu’ à sa majorité, vivant avec sa sœur et sa mère, séparée de son père. Les déménagements, les amis, les rentrées des classes, les premiers émois, les petits riens et les grandes décisions qui rythment sa jeunesse et le préparent à devenir adulte...


Ce que j'en ai pensé


J'ai beaucoup aimé ce film. Unique car on suit l'évolution de mêmes acteurs sur 12 ans. Universel car il a pour thème l'enfance. Cette enfance, c'est celle de Mason qui a six ans au début du film et dix-huit à la fin. On le voit évoluer sous nos yeux, grandir et c'est quelque chose de très touchant, de très fort car pendant ce film, on prend conscience de la révolution qui transforme un petit garçon en adulte. Mason n'a pas eu une enfance facile. Il a vécu avec sa mère et sa sœur Samantha, séparés de leur père qu'ils en voient que les week-ends. Samantha et lui doivent supporter de nombreux déménagements, plusieurs beaux-pères pas très tendres. Ce sont des jeunes pas particulièrement gentils, pas particulièrement sages, pas particulièrement faciles mais pas particulièrement difficiles non plus. Ce sont des jeunes banals en somme mais qui dans ce film deviennent spéciaux. C'est comme si les frontières entre l'ordinaire et l'extraordinaire étaient brouillées. Le quotidien prend une valeur inestimable, l'instant présent devient exceptionnel car il est éphémère, impalpable, invisible, inodore. Fugace. C'est ce que nous montre ce film, la fugacité de l'enfance et son caractère extraordinaire, unique. C'est donc un film que je vous recommande et qui a été largement salué par la critique et a remporté de nombreux prix !



Synopsis


The life of Mason, from early childhood to his arrival at college.


My thought


I loved that movie. Unique because it follows the evolution of the same actors over 12 years. Universal because it has for theme childhood. This childhood is the one of Mason who is six early in the film and eighteen in the end. We see him evoluting, growing under our eyes and this is something very touching, very strong because during this film, we become aware of the revolution that turns a boy into an adult. Mason did not have an easy childhood. He lived with his mother and his sister Samantha, separated from their father they only saw on weekends. Samantha and he had to endure many moves, several not very tender stepfathers. Both are young people not particularly friendly, not particularly wise, not particularly easy but not particularly difficult either. These are ordinary young people in sum but in this film they become special. It is as if the boundaries between the ordinary and the extraordinary were jammed. The daily takes an inestimable value, the present moment is exceptional as it is ephemeral, intangible, invisible, odorless. Fleeting. This is what this film show us, the fleetingness of childhood and it's extraordinary, unique. To conclude, this a movie that I recommend and which has been widely praised by critics and which has won numerous awards!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire