mercredi 1 avril 2015

Respire, réalisé par Mélanie Laurent



 

Synopsis


Charlie, une jeune fille de 17 ans. L’âge des potes, des émois, des convictions, des passions. Sarah, c’est la nouvelle. Belle, culottée, un parcours, un tempérament. La star immédiate, en somme. Sarah choisit Charlie.


Ce que j’en ai pensé


J’avais entendu parler de ce film et j’avais très envie de le voir, l’histoire m’intéressait beaucoup. Je suis contente de l’avoir vue mais ce n’était pas du tout ce à quoi je m’attendais. La fin surtout est totalement inattendue. Au fil du film, on envisage tous les scénarios possibles, des scénarios plus tragiques les uns que les autres mais celui-ci est pire que tout ce que j’avais imaginé. A la fin du film, ce n’est plus l’héroïne qui a besoin de respirer mais c’est nous.
Respire est un film très prenant, presque oppressant. Les deux actrices jouent leur rôle avec brio. Charlie dépend de Sarah, totalement. Pourtant, Charlie est une fille intelligente, douce et sérieuse. Mais la relation qu’elle entretient avec Sarah est une amitié toxique qui va la détruire petit à petit sans qu’elle puisse s’en détacher. Sarah au contraire est un personnage très indépendant. Elle fait sa vie et utilise les autres pour arriver à ses fins. Elle me fait un peu penser au personnage d’Alison dans Pretty little liars à la différence que Sarah est un personnage que l’on déteste malgré ses circonstances atténuantes. J’aime beaucoup ce thème des relations toxiques mais je dois avouer que la fin m’a complètement décontenancée et m’a même choquée bien qu’à y réfléchir ce n’est pas si absurde que ça. Ce film m’a un peu fait penser au roman de Clémentine Beauvais, Comme des images. J’avais très envie de le lire mais cette lecture m’a complètement troublée, choquée – je n’arrive pas à trouver le terme approprié – et finalement, je ne sais pas vraiment si j’ai aimé ou pas. C’est très spécial… Je le déconseille aux personnes sensibles car c’est vraiment vraiment choquant ! Cependant, je continue à penser que c’est un film intéressant au niveau psychologique.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire