vendredi 2 mai 2014

Noé, réalisé par Darren Aronofsky/Noah, directed by Darren Aronofsky



  Synopsis


Russell Crowe est Noé, un homme promis à un destin exceptionnel alors qu’un déluge apocalyptique va détruire le monde. La fin du monde… n’est que le commencement.

My thought

Décevant. C’est le mot. Je dois tout d’abord vous avouer que je tenais à voir ce film uniquement pour voir mon actrice préférée : Emma Watson. Mais même sa présence n’a pas suffi à me faire apprécier ce film qui dure deux heures, deux longues heures alors même que l’histoire sur laquelle il se base ne dépasse pas trois pages. Première déception : c’est un film américain réalisé dans le but de faire le spectacle. Aucune profondeur donc, de nombreux effets spéciaux et des rajouts fantastiques qui tendent vers le grotesque et le caricatural. Nous partons d’une histoire, d’une parabole de la Bible pour nous retrouver avec un gigantesque film d’action. Deuxième déception : les rôles des acteurs. Nous avons un casting d’excellents acteurs : Russell Crowe, Jennifer Connelly, Emma Watson, Anthony Hopkins… Et malheureusement, ces derniers sont noyés (c’est le cas de le dire) sous une pluie d’images qui se veulent grandioses. Nous pouvons déplorer les dialogues creux et peu nombreux. Enfin, troisième et dernière déception : des modifications et des ajouts qui perturbent. Évidemment pour une histoire aussi courte, il fallait rajouter des personnages comme Ila (alias Emma Watson), femme de Sem (le fils de Noé) pour que l’on ait un minimum d’action. Mais là, on en a fait un peu trop. (Attention spoiler !) Nous avons même un mélange avec une autre histoire de la Bible, le sacrifice d’Isaac, qui sème le trouble dans le film. Le personnage de Noé paraît presque fou et quelque peu illuminé. A y réfléchir, le film est entier est complètement fou ! 
Le film tente de montrer que les hommes qui ne croient plus, qui n'ont plus de valeur, deviennent violents, sans foi ni loi, poussés à des actes criminels et inhumains : (Attention spoiler !) par exemple, vendre sa fille contre de la viande. Mais il montre aussi que le fanatisme est dangereux lui aussi. Toutefois, cette morale reste assez confuse et ne semble pas être le but de ce film à visée plutôt spectaculaire.
Pour conclure, je n’ai vraiment pas apprécié ce film qui s’éloigne beaucoup trop à mon goût de l’histoire sur laquelle il est basé pour se rapprocher des blockbusters hollywoodiens.


Synopsis

 A man is chosen by his world's creator to undertake a momentous mission before an apocalyptic flood cleanses the world.

My thought

I found this film very disappointing. First, I have to admit that I wanted to see this film because of the presence of my favorite actress: Emma Watson. But she didn't succeed in make me like this film which lasts two long hours while in the Bible, the story only lasts for no more than three pages. Foremost, this film is an american one whose aim is to make the show. No profundity in this film but a lot of special effects and fantastic additions which give a caricature and grotesque side to the film. We begin with a story from the Bible, with a parable to end with a gigantic action movie.
Then, you have the actor's role who are very disappointing. Though you have an incredible cast (Russell Crowe, Jennifer Connelly, Emma Watson, Anthony Hopkins,etc), the actors are drowned under a deluge of grandiose pictures. We can also deplore the hollow dialogues. 
Finally, additions and changes were made to the original story that can disturb. Obviously, for a big movie like that you had to add things like characters (Ila for example, played by Emma Watson, who is Noah's son's wife) to build the story. But here, we add too much! (Spoiler!!) We have a mixture with another Bible story: the Binding of Isaac which sows disorder in the story. Noah seems to be mad and thinking about it, the whole movie is completly mad!
Noah tries to show that people who don't believe, who have no values, become violent, lawless, pushed to cruel and inhumane acts: (Spoiler!!) sell your daughter for some meat. It also shows that fanaticism is dangerous too. But this moral is confused and doesn't seem to be the aim of the film which is more to be spectacular.
To conclude, I didn't like this film that strays too far from the basic story to come closer to Hollywood blockbusters.


1 commentaire:

  1. J'aime aussi beaucoup Emma Watson (j'adore les Harry Potter) et je comprends qu'elle puisse donner, à elle seule, envie de voir un film même je ne serai pas allée voir ce film de toute façon.

    RépondreSupprimer