dimanche 6 avril 2014

Alice au pays des merveilles, réalisé par Tim Burton/Alice in Wonderland, directed by Tim Burton

 

Synopsis

Alice, désormais âgée de 19 ans, retourne dans le monde fantastique qu'elle a découvert quand elle était enfant. Elle y retrouve ses amis le Lapin Blanc, Bonnet Blanc et Blanc Bonnet, le Loir, la Chenille, le Chat du Cheshire et, bien entendu, le Chapelier Fou. Alice s'embarque alors dans une aventure extraordinaire où elle accomplira son destin : mettre fin au règne de terreur de la Reine Rouge. 

Ce que j'en ai pensé

Un film loufoque, épique et merveilleux, des personnages fous à lier tout en étant attachants et terriblement drôles, un décor magique, enchanteur et mystérieux : Alice aux pays des merveilles. Un film plein de tendresse, d'héroïsme et d'humour. Mia Wasikowska fait une Alice assez rebelle, impétueuse et surtout têtue comme une mule. Quant à Johnny Depp, c'est un chapelier fou complètement cinglé et très touchant. Helena Bonham Carter, alias la Reine Rouge, est superbement méchante, hystérique, folle et puérile. Sa sœur Blanche, elle, est très étrange, très maniérée, à la fois délicate et insensible, douce et éthérée. Il y a tellement de personnages merveilleux qu'il serait impossible d'en faire une description complète : un chat bien malicieux, un lièvre complètement fou, un duo à se tordre de rire... Un cocktail explosif et déluré ! 

Toutefois derrière ses dessous extravagants, Alice au pays des merveilles nous offre une réflexion, une morale : l'impossible est possible. C'est un film qui rend ambitieux, courageux, fort de ses convictions. C'est un film aussi qui dénonce la tyrannie, qui fait triompher l'amour et tomber la terreur. Il nous montre également la solitude des dictateurs qui jouissent du pouvoir mais ne possèdent rien en définitive.
Enfin, Alice au pays des merveilles nous rassure sur le fait que nous sommes tous un peu cinglés. En tout cas, "la plupart des gens biens le sont".


Synopsis

Alice, who is now 19, returns to the wonderful world which she discovers when she was a child. She reunites with her old friends and learns of her true destiny : to end the Red Queen's reign of terror.

My thought

A zany, epic and wonderful movie, raving mad but appealing and terribly funny characters, a magical, enchanting and mysterious setting : Alice in Wonderland. A movie full of tenderness, heroism and humor. Mia Wasikowska is a pretty rebellious, rash and stubborn as a mule Alice. Regarding Johnny Depp, it's a completly mad and touching Hatter. Helena Bonham Carter, alias the Red Queen, is magnificently bad, hysterical, mad and childish. Her sister, the White Queen, is very strange and mannered, both delicate and insensitive, sweet and ethereal. There are so many wonderful characters that it would be impossible for me to make a complete description of them : a property mischievous cat, a crazy hare, a duo to shake with laughter... An explosive and saucy cocktail !


However behind his extravagant below, Alice in Wonderland offers us a thought, a moral : impossible is possible. It's a moviethat makes you ambitous, courageous, height of your convictions. It's also a movie which denounce tyranny, which is the triumph of love and which dropps terror. It shows us dictators' loneliness, dictators who enjoy power but have nothing ultimately. Finally, Alice in Wonderland reassures us on the fact that we are all a little crazy. Anyway, "all of the best people are". 


3 commentaires:

  1. J'ai hésité à le voir, il n'y a pas longtemps, mais ton article est en train de me décider, je pense qu'à la prochaine occasion je le regarderai! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, ton blog est maintenant aussi en anglais (dis moi s'il l'était avant et que j'ai été aveugle :) ), comme le mien! En tout cas, cela rend très bien!

      Supprimer
    2. Non, il ne l'était pas, ça va, tu n'es pas aveugle ;) ! Merci beaucoup pour tes commentaires ! :)

      Supprimer