dimanche 23 mars 2014

La Belle et la Bête, réalisé par Christophe Gans/Beauty and The Beast, directed by Christophe Gans

Léa Seydoux et Vincent Cassel, 

la Belle et la Bête

Léa Seydoux and Vincent Cassel,

Beauty and the Beast

 

Synopsis

Avez-vous vraiment besoin du synopsis ? Oui ? Mais heu... vous avez passé votre enfance où ? Bon ok mais c'est juste pour la forme !
1810. Après le naufrage de ses navires, un marchand ruiné doit s’exiler à la campagne avec ses six enfants. Parmi eux se trouve Belle, la plus jeune de ses filles, joyeuse et pleine de grâce.
Lors d’un éprouvant voyage, le Marchand découvre le domaine magique de la Bête qui le condamne à mort pour lui avoir volé une rose.
Se sentant responsable du terrible sort qui s’abat sur sa famille, Belle décide de se sacrifier à la place de son père. Au château de la Bête, ce n’est pas la mort qui attend Belle, mais une vie étrange, où se mêlent les instants de féerie, d’allégresse et de mélancolie.
Chaque soir, à l’heure du dîner, Belle et la Bête se retrouvent. Ils apprennent à se découvrir, à se dompter comme deux étrangers que tout oppose. Alors qu’elle doit repousser ses élans amoureux, Belle tente de percer les mystères de la Bête et de son domaine.
Une fois la nuit tombée, des rêves lui révèlent par bribes le passé de la Bête. Une histoire tragique, qui lui apprend que cet être solitaire et féroce fut un jour un Prince majestueux.
Armée de son courage, luttant contre tous les dangers, ouvrant son cœur, Belle va parvenir à libérer la Bête de sa malédiction. Et se faisant, découvrir le véritable amour.

Ce que j'en ai pensé

Tout d'abord, prenons les côtés positifs de ce film. Premièrement, le décor est féerique. Il règne dans le château une atmosphère mystérieuse et enchanteresse. Le jardin est superbe, immense et rempli de rosiers, d'arbres gigantesques. Ensuite, les costumes, notamment ceux de Belle, sont magnifiques : luxueux et éblouissants.
Mais, ce conte mis en images manque d'émotions. Les personnages sont assez mièvres. On s'attendait à une Bête aux premiers abords vraiment effrayante puis touchante. Là, nous avons plutôt un homme qui inspire la pitié et qui semble porter un costume de gros chat. La Belle quant à elle, fait une jeune fille aux sentiments assez confus et le spectateur s'y perd un peu. De plus, elle n'a pas vraiment le charme d'une princesse. L'amour entre les deux personnages principaux manque de profondeur, de réalisme. On a beaucoup de mal à croire à cette romance et il est ainsi très difficile "d'entrer dans l'histoire". Quant aux personnages secondaires, ils sont tous très caricaturaux et cantonnés à des rôles stéréotypés. Les dialogues sont assez ennuyeux et ne donnent pas l'illusion du réel. En fait, les personnages manquent de crédibilité et l'on a beaucoup de mal à s'attacher à eux et encore plus à s'identifier à eux. Dans l'avant-dernière partie du film, nous avons une pléiade d'effets spéciaux qui arrivent un peu comme un cheveu sur la soupe et qui ne sont là que pour faire le spectacle. 
En conclusion, c'est donc un film assez décevant au niveau histoire et émotions. Seuls les décors et les costumes viennent contre-balancer le manquer de crédibilité et le côté caricatural de cette adaptation de conte.



Synopsis

You don't know the Beauty and the Beast's story? Where do you come from ? Ok, I'll give you a summary but you must ask yourself questions if you never heard about Beauty and The Beast in your childhood!
A beautiful young woman takes her father's place as the prisoner of a mysterious beast, who wishes to marry her.

My thought

First, let's talk about the positive sides of the film. Firstly, the scenery is ferric. A mysterious and enchanting atmosphere prevails in the castle. The garden is wonderful, immense and full of  rose bushes and gigantic trees. Secondly, the costumes, especially Belle's ones, are gorgeous: magnificent and dazzling.
But this tale put on screen suffers a lack of emotions. The characters are rather vapid. We expected a horrible Beast who scares us first and then, move us. But here, we have a man who inspires pity and seems to wear a fat cat costume. Belle has confusing feelings and the spectator looses himself trying to understand her. Moreover, she doesn't have the charm of a princess. The love between the two characters is not enough depth, realistic. It's hard to believe to this romance so that it's even more difficult to "enter the story".
The secondary characters are caricatured, confined to stereotypical roles. The dialogues are pretty annoying and don't give the illusion of reality. Actually, the characters have a lack of credibility et it's difficult to become attached to them and even more to identify yourself to them. In the last part of the film, we have a host of special effects which turn up at the awkward moment and which are here only to make the show.
To conclude, this film is pretty disappointing because of the story and the lack of emotions. Only sets and costumes counterbalance the lack of credibility and the caricatural side of this tale's adaptation.


2 commentaires:

  1. Avant de voir la bande annonce, je pensais que ce film devait être plutôt bien, mais je trouve que déjà dans la bande annonce on retrouve ce dont tu parles. En tout cas, j'aime beaucoup ton blog!

    RépondreSupprimer
  2. Merci ! Et oui effectivement dans la bande d'annonce déjà les émotions pêchent. C'étaient les décors et les costumes qui m'avaient attirée mais j'ai été très déçue.

    RépondreSupprimer