lundi 1 janvier 2018

Hello

© 2016 Darkbrume Tous droits réservés. All rights reserved.


Coucou et bienvenue sur mon blog!

Ici, vous retrouverez des actus livres, musique, ciné et mode et plein d'autres encore. Alors bonne visite à tous ! N'oubliez pas de laisser un commentaire pour me dire ce que vous pensez des différents articles proposés sur ce blog et partagez sur les réseaux sociaux !

Hello everybody and welcome on my blog!

Here, you'll find news on various topics like books, music, cinema, fashion... So, enjoy your visit! Don't forget to leave a comment to tell me what you think of the different articles you can find on this blog and share them on the social medias!

samedi 18 novembre 2017

Tout ce qu'on ne s'est jamais dit/Everything I Never Told You, Céleste NG


Résumé


1977, Ohio. Lydia Lee, seize ans, est une élève et une fille modèle. Elle est le grand espoir de son père, d'origine chinoise, qui projette sur elle ses rêves d'intégration, et de sa mère qui espère à travers elle accomplir ses ambitions professionnelles déçues. Mais à quoi rêve Lydia en secret ? Lorsque la police découvre son corps au fond d'un lac, la famille Lee, en apparence si soudée, va affronter ses secrets les mieux gardés, car plus rien ne sera pareil. La disparition de Lydia vire soudainement à l'autopsie familiale. Connaît-on jamais vraiment ses proches ? 

Ce que j'en ai pensé


Tout d'abord, je voudrais dire deux mots sur la couverture de l'édition Pocket qui a grandement contribué à ce que j'achète ce livre. Au début, on croit voir un ciel étoilé puis on s'aperçoit qu'il s'agit de la surface d'une étendue d'eau dans laquelle se reflète la voûte céleste. Une jeune fille vêtue d'une robe verte émeraude dos nu se trouve dans l'eau, les bras étrangement tendus en V. J'ai trouvé cette couverture très attirante : mystérieuse et poétique avec cette silhouette gracieuse et étrange. Une très belle couverture !
Venons-en maintenant au roman. Il est à la fois poignant et glaçant. Céleste NG crée une atmosphère anxiogène. Dans cette famille en deuil, le passé refait surface, les secrets sont révélés, les non-dits explosent. Ce roman très psychologique fait alterner les points de vue entre les différents membres de la famille et nous montre à quel point ils peuvent diverger et susciter des quiproquos parfois dramatiques. Il y a une constante oscillation entre passé et présent avec de fréquents retours en arrière qui bâtissent les personnages. L'histoire est douloureuse ; elle traite du mal-être, du sentiment de ne jamais être à sa place, du besoin d'être accepté, du besoin d'être reconnu. Sentiments qui s'expriment au sein d'une société mais avant tout au sein de la famille. C'est ce qui rend ce roman si terrible. Les incompréhensions, les projections, le dégoût de son image étouffent cette famille. Extrêmement bien mené, tant au niveau émotionnel que narratif, Tout ce qu'on ne s'est jamais dit est un premier roman maîtrisé d'autant plus impressionnant qu'il s'agit du premier ouvrage de l'auteur. Une lecture intense, instructive et dérangeante. 


Summary


Lydia is dead. But they don’t know this yet.

So begins this exquisite novel about a Chinese American family living in 1970s small-town Ohio. Lydia is the favorite child of Marilyn and James Lee, and her parents are determined that she will fulfill the dreams they were unable to pursue. But when Lydia’s body is found in the local lake, the delicate balancing act that has been keeping the Lee family together is destroyed, tumbling them into chaos. 

My thought


This novel is both heart-touching and chilling. Céleste NG creates an anxiety-causing atmosphere. In this family in mourning, the past reemerges, secrets are revealed and the unspoken explodes. This very psychological novel switches points of view and shows how much they can differ from one to another upon the same situation and how they can give rise to dramatic misunderstandings. There is a constant oscillation between past and present with frequent come backs in time that build up the characters. The story is sorrowful ; it deals with malaise, this feeling of being out of place, the need to be accepted, the need to be recognized. Feelings that express themsleves within society but first and foremost within the family. That's what makes this novel so terrible. The misunderstandings, the projections, the disgust of its own image smother this family. Extremely well lead, both emotionaly and narratively, Everything I never told you is a mastered novel all the more impressive as it's the first one of the author. A intense, instructive and disturbing read.

dimanche 12 novembre 2017

Le cercle des poètes disparus/Dead Poets Society, réalisé par/directed by Peter Weir


Synopsis


Todd Anderson, un garçon plutôt timide, est envoyé dans la prestigieuse académie de Welton, réputée pour être l'une des plus fermées et austères des États-Unis, là où son frère avait connu de brillantes études.

C'est dans cette université qu'il va faire la rencontre d'un professeur de lettres anglaises plutôt étrange, Mr Keating, qui les encourage à toujours refuser l'ordre établi. Les cours de Mr Keating vont bouleverser la vie de l'étudiant réservé et de ses amis... 

Ce que j'en ai pensé


Un film magnifique ! Dans l'atmosphère intimiste d'un pensionnat masculin états-unien aux allures de vieille université anglaise, un groupe d'étudiants s'éveille sous la houlette d'un professeur original et passionné. Mr Keating souhaite que ses élèves étudient la littérature en gardant l'esprit ouvert. Ceci donne lieu à des cours étranges, loufoques, passionnants et éclairants le tout avec beaucoup d'humour et de sensibilité. Sur la suggestion de Mr Keating, les étudiants ré-ouvrent un mystérieux club : le cercle des poètes disparus. La poésie se veut lumière qui pousse à vivre l'instant présent. Le mot d'ordre : Carpe Diem. Adolescents timides ou au contraire extravertis, polis ou insolents, obséquieux ou francs, tous vont unir leurs voix et apprendre ce qu'est l'esprit critique et l'anti-conformisme. Un récit initiatique porté par des acteurs charismatiques et une réalisation superbe. Une œuvre tout en délicatesse, en sensibilité. Comédie prenant au fil des scènes une dimension tragique, ce film traite de thèmes forts tels que l'éducation, l'enseignement, l'adolescence, le mal être et les rêves avec intelligence et finesse. Un très très beau film !




Synopsis


 English teacher John Keating inspires his students to look at poetry with a different perspective of authentic knowledge and feelings. 

My thoughts


A great film! In the intimate atmosphere of an American boarding school very much alike old English colleges, a group of students awakes under the leadership of an eccentric and passionate teacher. Mr Keating wants his students to study literature with an open mind. This leads to strange, goofy, passionating and enlightning classes with a lot of humor and sensibility. Following Mr Keating's suggestion, some students re-open a mysterious club call the Dead Poets Society. Poetry is light that pushes to live in the moment. The watchword: Carpe Diem. Whether they are shy or extrovert, polite or insolent, obsequious or frank, they will unite their voices and learn what is a critical mind and nonconformity. An initiatic narrative held by charismatic actors and a superb direction. A masterpiece all in delicacy and sensibility. Comedy taking a tragic dimension, this films deals with strong themes such as eduction, teaching, teenagehood, ill-being and dreams with inteligence and fineness. A truly beautiful film!

samedi 4 novembre 2017

La chute des géants/Fall of giants, Ken Follett

 

Résumé


En 1911, les grandes puissances vivent leurs derniers instants d'insouciance. Bientôt la guerre va déferler sur le monde... Cinq familles - américaine, russe, allemande, anglaise et galloise - vont se croiser, s'aimer, se déchirer, au rythme des bouleversements de l'Histoire : la Première Guerre mondiale et la Révolution russe.

Ce que j'en ai pensé


Un roman passionnant qui nous plonge au cœur de la Première Guerre mondiale depuis les prémisses de cette guerre jusqu'à sa conclusion avec la signature du traité par l'Allemagne. Cette fresque historique est tout simplement fascinante : nous suivons des anglais, des gallois, des américains, des russes et des allemands ce qui est très intéressant car cela permet d'aborder plusieurs points de vue. Le mélange de personnages fictifs et de personnages historiques permet au lecteur de s'attacher à eux, de s'immerger complètement. Ainsi ce roman très documenté est à la fois instructif mais aussi très plaisant : roman historique entremêlé d'intrigues amoureuses. C'est un pavé mais qui se dévore, l'écriture est fluide et prenante. Le suspense tient en haleine car même si nous connaissons tous l'issue du conflit, nous ne connaissons pas le destin des personnages. J'ai hâte de lire le tome suivant qui lui aborde la Seconde Guerre Mondiale. Un vrai coup de coeur pour cette tranche d'histoire romancée. Je vous le conseille vivement. 




Summary



A thirteen-year-old Welsh boy enters a man’s world in the mining pits. . . . An American law student rejected in love finds a surprising new career in Woodrow Wilson’s White House. . . . A housekeeper for the aristocratic Fitzherberts takes a fateful step above her station, while Lady Maud Fitzherbert herself crosses deep into forbidden territory when she falls in love with a German spy. . . . And two orphaned Russian brothers embark on radically different paths when their plan to emigrate to America falls afoul of war, conscription, and revolution. 



My thought


An exciting novel that makes us travel back in time to the First World War since its premises to its conclusion with the signature of the treaty by Germany. This historic fresco is simply fascinating: we follow English, Welsh, German, Russian and American. This allows the writer to show different points of view which is very interesting. As they are both real and fictional characters, the reader can get attached to them and get completly immersed in the story. Therefore, this very documented novel is both instructive and pleasant: an historic novel interspersed with love intrigues. Although it's a massive book, it's a page-turner. The writing is flowing and captivating. The suspense makes the reader hold his breath. Indeed, although we know the outcome of the conflict, we don't know the characters' fate. I'm eager to read the second tome which is about World War II. To conclude, this book is a favourite. I advise it strongly!

samedi 28 octobre 2017

Fall playlist 2017

En cette fin du mois d'octobre, une petite playlist de mes chansons du moment !

We're already getting to the end of October! Let's make it last a little bit longer by listening to these beautiful songs that I listen all month and made me feel very autmnal!


War of hearts, Ruelle


Chanson de ma scène préférée de Shadowhunters dont je vous parle déjà dans mes favoris d'octobre. Voici ce que m'évoque cette chanson : la solennité d'une église, l'intensité d'un amour interdit, la force sauvage du vent sur la lande du bord de mer, l'intemporalité du sacré, une méditation mystique. Cette chanson m'évoque tout cela et bien plus : un feu au crépuscule, une danse virevoltante au cœur de la nuit, une forêt d'ombres, un corbeau qui vole dans un ciel gris fumée. Elle parle à l'âme et fait vibrer l'être. A écouter la nuit assis(e) sur le rebord de la fenêtre avec des écouteurs en fermant les yeux ou en regardant les étoiles, en sentant la brise sur sa peau.

Song of my favorite scene of Shadowhunters I've already talked about in my October favorites. Here is what this song means to me: the solemnity of a Church, the intensity of a forbidden love, the wild strenght of the wind blowing on the desert moor at the seaside, the timelessness of what's sacred, a mystic meditation. This song makes me dream of that and more: a fire in the dusk, a circle dance in the very heart of the night, a forest of shadows, a crow flying in a grey like smoke sky. It speaks to the soul and touches your inner being, makes it vibrate. A song to listen to sat on the window sill with headphones on closing your eyes or watching the stars, feeling the breeze on your skin. 


Boulevard of Broken Dreams, Green Day


Green Day est le premier groupe que j'ai réellement écouté, le premier CD que j'ai acheté était d'eux. Pour moi écouter Green Day, c'est l'écouter avec nostalgie. Green Day c'est une violence poétique, c'est une image en sépia, c'est un cri de doutes, c'est l'expression d'une peur, c'est un cri de guerre, c'est l'expression d'un courage. Je vois une longue route irrégulièrement pavée, éclairée par des lampadaires tremblotants. Les abords de la route sont sombres, la fin de la route se perd dans le brouillard. C'est une histoire de rêves poursuivis, de rêves brisés, de rêves perdus et de rêves retrouvés. C'est un espoir solitaire.

Green Day is the first band I've really listened to, the first album I bought was from them. For me, listening to Green Day is listening with nostalgy. Green Day is poetic violence, it's a picture in sepia, it's the shout of doubts, it's the expression of a fear, it's a war cry, it's the expression of a courage. I see a long road irregularly paved, lightened by the shaky light of floor lamps. Everything around is dark, the end of the road is lost in the fog. It's a story of followed dreams, of broken dreams, of lost dreams and of recovered dreams. It's a lonely hope.


Forever, Martin Garrix


Cette chanson c'est la rencontre de l'orgue cristallin et de l'électro pulsante. C'est la fusion du sacré et du profane. C'est un voyage, c'est un road trip à travers des paysages de forêts aux feuilles rougeoyantes. C'est la nature sauvage et l'empreinte de la main de Dieu. La route n'a pas de fin. Elle défile à toute allure. Les arbres, les montagnes sont des ancres, des piliers qui traversent les âges. Il n'y a plus de temps, il n'y a plus d'espace. Il n'y a plus qu'un tout et un rien. Un cœur qui bat.

This song is the meeting of the crystalline organ and the pulsing electro. It's the fusion between sacred and profane. It's a travel, a road trip through landscapes of flamboyants forets. The wild nature and the print of God's hand. The road has no end. It scrolls at full speed. The trees, the mountains, they are anchors, they are pillars that cross the ages. There is no more time, there is no more space. There is Nothing more than a whole and nothing. A beating heart.


No roots, Alice Merton


Une voix profonde, une mélodie entraînante. C'est le genre de chansons qu'on pousse à fond dans la voiture quand on rentre du travail alors que la nuit tombe ou qu'on part de chez soi à l'aube. C'est de l'énergie pure. Des paroles qu'on chante à tue-tête. Une étincelle de vie. Un feu follet bondissant qui nous réchauffe le cœur et nous fait danser. 

A profund voice, a catchy melody. It's the kind of songs we bring the volume up to when we listen to it in the car at the end of work while the night is falling or when we leave the house early in the morning before the rising sun. It's pure energy. Lyrics that we sing loudly. A life spark. A leaping will-o'-the-whisp that warms up the heart and makes us dance.


En espérant que vous appréciez ! Bisous. N'oubliez pas de laisser un commentaire !

Hoping you enjoyed. Love you. Don't forget to leave a comment!

Petits (ou grands) plaisirs d'Octobre/Little things that made my October

Via Pinterest

Coucou tout le monde ! Cela fait longtemps que je ne vous ai pas fait d'article sur mes favoris du moment. Et ce mois-ci j'ai quelques petites addictions à partager avec vous ! Ce n'est pas l'automne là où je vis et pourtant ma sélection m'a l'air très automnale si je me base sur tout ce que je vois sur Instagram et YouTube. Dites-moi dans les commentaires quels sont vos coups de cœur du mois d'octobre et quelle est la saison chez vous. Je vous laisse avec l'article sans plus tarder !

Hello everybody! It's been a while since I've done an article like this. And this month I have some little addictions to share with you! It's not fall where I live but I feel like this selection feels very autumnal according to what I see on Instagram and YouTube. Tell me in the comments below what are your favorites and what is season where you live. Now let's get into it!

Série: Shadowhunters

TV show: Shadowhunters



Ce mois-ci, j'ai été complètement envoûtée par la série Shadowhunters. Il faut dire que cette série a tout pour me plaire : des sorciers, des vampires, des loups-garous, des fées, des démons, des anges et... des shadowhunters. L'histoire est celle de Clari Fairchild. La jeune fille découvre à l'âge de dix-huit ans que les légendes sont vraies et qu'elle est une shadowhunter, une chasseuse de démons. Sa mère a disparu et une guilde occulte menace de détruire les créatures obscures. Avec ses amis, shadowhunters, sorciers, vampires et loup-garous, elle va se battre contre cet obscur groupuscule d'extrémistes. Un monde fantastique merveilleux, spectaculaire et trépidant. Pour la première fois, je n'ai pas de personnage préféré : j'adore également Alec, Jace et Izzy (shadowhunters) ainsi que Magnus (sorcier). Ceux-ci sont forts, intelligents, généreux, mystérieux et aimants. Ils incarnent ce modèle inaccessible, ces héros que l'on rêve d'être. J'aime un tout petit peu moins Clari que je trouve un peu gnangnan par moments et Simon son meilleur ami geek quelque peu agaçant mais ils restent tous les deux très attachants. Une excellente série de fantasy qui est en passe de devenir ma préférée. Cela faisait longtemps que je n'avais pas été autant passionnée par une série ! Shadowhunters est magique, une pure merveille !


This month I was completely hooked by Shadowhunters. Indeed, this show has everything that I love: wizards (called warlocks), vampires, werewolves, fairies, demons, angels and shadowhunters. The story is Clari's story. The girl finds out at the age of eighteen that all the legends are true and that she's a shadowhunter, her mission is to protect Mundanes (normal human beings) from demons. Her mother has disappeared and a group of people frightens the Downworlders (all the creatures sharing demon blood: warlocks, werewolves, vampires and fairies). Clari is going to fight with her friends (shadowhunters and downworlders) against these rebels. The universe of Shadowhunters is fantastic, wonderful, spectacular and hectic. For the first time, I don't have a favorite characters: I equally love Alec, Jace and Izzy (shadowhunters) as well as Magnus (warlock). The four of them are strong, smart, generous, mysterious and caring. They are role models, the kind of heros we dream to be. I'm less fond of Clari which is a bit too nice sometimes and Simon, her geek best friend who can be a bit annoying sometimes but they both are rather endearing. To sum up, it's an excellent fantasy serie who is becoming my favorite of all times. It had been a while since I was that passionate about a serie! Shadowhunters is magical, a pure delight!

Livre : La trilogie du Tueur de roi, Patrick Rothfuss

Books: The Kingkiller Chronicle, Patrick Rothfuss



Je suis aux deux-tiers d'une trilogie appelée Le tueur de roi et j'adore. Il s'agit de fantasy (encore et toujours de la fantasy !). Ces romans écrits par Patrick Rothfuss sont superbement écrits. Dès le premier chapitre, les mots s'enchaînent, les images poétiques éveillent l'imagination et nous plongeons au cœur d'un monde moyenâgeux. Au début, nous ne comprenons pas tout ce qu'il se passe. L'auteur joue avec notre curiosité. Puis, débute le récit à l'intérieur du récit. Nous est racontée l'histoire d'un jeune homme issu d'une famille de comédiens itinérants qui va découvrir le monde, apprendre et notamment s'initier à la magie ou comme on l'appelle là-bas l'arcanisme. L'arcanisme est un art subtil aux règles bien précises. Le monde de Kvothe, le héros de cette histoire est un monde dangereux entre nobles, pauvres, commerçants et magiciens. Il y a aussi l'insaisissable Denna, jeune fille envoûtante et mystérieuse au caractère bien trempé. Dans ce monde de fous, l'ancre de Kvothe est la musique, musique qui l'accompagne depuis son enfance. Il y a une atmosphère très poussiéreuse, brute, comme masculine qui rend cette trilogie immersive. Une grande série fantasy !



I've read two from the three books now and I love it. It's fantasy (again!). The novels are beautifully written by Patrick Rothfuss. Since the first chapter, the words make you travel, the poetic images awake the imagination and let us dive into a middle-age like world. At first, we don't fully understand what is going on. The author knows how to play with our curiosity. And then begins the story Inside the story. We're told the story of a young man from a family of traveling comedians who is going to discover the world, to learn and especially to learn about sympathetic magic. Sympathetic magic is a subtile art with specific rules. The world of Kvothe, the hero of this story is a dangerous one between nobles, poors, merchants and magicians. There's also the elusive Denna, a young bewitching and mysterious girl with a strong character. In this mad world, Kvothe Anchor is music, the music that's been with him since he was born. There's a dusty atmosphere, raw, kind of masculine that makes this trilogy immersive. A great fantasy serie!

Gourmandise : Chocolat crème brûlée lait Casino

Treat: Chocolat crème brûlée lait Casino



Au rayon douceur, j'ai craqué pour le chocolat au lait crème brûlée de Casino. Difficile de résister à la tentation de finir la tablette une fois qu'on l'a ouverte. Un vrai délice !!

In terms of treats, I fell in love with this chocolate. So hard to resist finishing the chocolate bar once you've opened it. So delicious!!


Musique

Music



Tellement difficile de choisir une chanson. Mais je pense que je me dois de vous parler de celle qui accompagne ma scène préférée de Shadowhunters. Cette chanson est émouvante, solennelle et intense. Elle magnifie cette scène dont je ne vous dirai pas plus afin de ne pas vous gâcher la surprise. Tout ce que je peux vous dire c'est que j'écoute cette chanson en boucle et même si vous ne regardez pas Shadowhunters vous ne pouvez rester insensible à cette chanson. 

So hard to choose one song. But I have to tell you about the one that's in my favorite scene of Shadowhunters. This song is so moving, solemn and intense. It makes the scene magnificent. I can't tell you more because it would spoil you the surprise. All you have to know is that I can't stop listening to it and even if you don't want to Watch Shadowhunters you can't not be touched by this song.

Et voilà c'est terminé pour cet article ! Plein de bisous et à dimanche prochain pour un nouvel article !

And that's it for this article! I love you all. See you on next Sunday for a new article!


samedi 21 octobre 2017

Blade Runner 2049, réalisé par/directed by Denis Villeneuve


Synopsis


Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

En 2049, la société est fragilisée par les nombreuses tensions entre les humains et leurs esclaves créés par bioingénierie. L’officier K est un Blade Runner : il fait partie d’une force d’intervention d’élite chargée de trouver et d’éliminer ceux qui n’obéissent pas aux ordres des humains. Lorsqu’il découvre un secret enfoui depuis longtemps et capable de changer le monde, les plus hautes instances décident que c’est à son tour d’être traqué et éliminé. Son seul espoir est de retrouver Rick Deckard, un ancien Blade Runner qui a disparu depuis des décennies...


Ce que j'en ai pensé


N'ayant pas aimé le précédent, je ne m'attendais pas à aimer celui-là. J'espérais simplement que cette nouvelle version serait plus rythmée étant donnée qu'elle est plus moderne. En effet, cette nouvelle version est plus en accord avec les films actuels, plus dynamique. Cependant, le réalisateur est resté quand même assez fidèle au ton donné par le film précédent. Le rythme reste assez lent par moment. Ce nouveau volet de Blade Runner est très poussiéreux et brumeux, très pollué. Encore une fois, les personnages sont assez glaçants, avares de paroles. Il règne une atmosphère très glauque un peu moins que dans la version de 1982 cependant il me semble. Il y a un peu plus d'amour dans cette version. Un amour assez atypique à l'ère des hologrammes et du tout numérique. Ce film est moins énigmatique que le précédent, plus compréhensible. Il est aussi visuellement recherché que l'original avec une omniprésence d'un virtuel coloré et rêveur qui s'oppose à un réel sombre et délabré. On pourrait trouver cette science-fiction/dystopie hypnotique. Pour ma part, ce monde sordide et artificiel où l'humain a voulu surpasser Dieu et s'est détruit au passage me répugne. L'histoire ne m'a pas passionnée. J'aime être touchée, enchantée, émerveillée, bouleversée par un film. J'ai besoin de héros à admirer ou de quelqu'un à qui s'identifier ou d'un témoignage historique. Ici, on a qu'une humanité sur le déclin, brisée, poussiéreuse, au bord de l'extinction. Ce film est certainement un film réussi mais il ne me plaît pas pour autant.


Synopsis


A young blade runner's discovery of a long-buried secret leads him to track down former blade runner Rick Deckard, who's been missing for thirty years


My thoughts

As I didn't like the previous one, I wasn't expecting much of this one. I simply hoped this new film would have more rythm giving it's more modern. Indeed, this new version is more in line with nowadays' films. It's more dynamic. However, the director stayed close to the previous film. The rythme stays quite slow sometimes. 
This sequel of Blade Runner is very dusty and foggy, very polluted. Once again, the characters are chilling and speak little. There is a glaucous atmosphere, a little less glaucous than the one of the previous film I think. There is more love. An uncommon love in this all digital era. This film is less enigmatic than the former one, more understandable. It's as visually worked on as the original with an omnipresence of a colored and dreamy virtual that opposes to a dark and tumbledown reality. One could find this SF/dystopia hypnotic. As for myself, this sordid and artificial world where the human being is willing to overcome God and destroyed himself in the process disgusts me. The story didn't fascinate me, it's quite the opposite. I like to be touched, enchanted, amazed, upset by a film. I need a hero to admire or someone to identify to or a historic testimony. Here, you only have a humanity on the decline, broken into pièces, dusty, on the verge of extinction. This film is certainly well made one but it doesn't make me like it.